Epidémie : non, il n’y a pas eu 142 cas de choléra en un mois au Sud-Ouest

Dans sa petite Une, le quotidien Emergence du 8 janvier 2024 informe que la région du Sud-Ouest a eu 142 cas de choléra en un mois Epidémie de choléra au Sud-Ouest. Mais après vérification sur le site du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires sur la situation épidémiologique du choléra (Ocha) qui est la source citée par le journal, ce nombre a été signalé entre les mois de Juillet et Novembre 2023 et non en un mois, comme indiqué dans le journal.

Le lundi 8 janvier 2024, le quotidien Emergence, un tabloïde national à capitaux privés au Cameroun écrit à sa petite Une : « Sud-Ouest 142 cas de choléra en un mois ». L’article publié à la page 3 du journal fait savoir dans son chapeau que ces cas de maladie ont été signalés dans les districts sanitaires de Buea, Tiko et Tombel dans la région du Sud-Ouest, au mois de novembre 2023. « Au cours du mois de novembre dernier, 142 cas de choléra et huit décès ont été signalés dans les districts sanitaires de Buea, Tiko et Tombel dans la région du Sud-Ouest. C’est ce que rapporte le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) dans un récent rapport Epidémie de choléra au Sud-Ouest. Le document ajoute que « d’autres cas suspects ont été signalés dans d’autres districts sanitaires à la date du 3 novembre. Le dernier district sanitaire touché est celui de Tombel, avec 38 cas et cinq décès, soit un taux de létalité de 13,2 % (Sic) ».

Kami Jefferson, le Rédacteur en chef du journal a publié cette Une, sur son compte Facebook, la veille de la publication. Cette information a été partagée dans plusieurs groupes Whatsapp de professionnels de médias, des pages et groupes Facebook à l’instar de la page de l’Empereur Cyril premier, le rédacteur en chef de radio Feusep, une radio communautaire à Bafoussam, dans la région de l’Ouest au Cameroun. Des sites d’informations et agrégateurs de contenus ont fait pareil. A l’instar d’Actu Cameroun et Stopblablacam.

Vérification

Joint par messagerie Whatsapp, Kami Jefferson rapporte que cette information est contenue dans un récent d’Ocha, du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires sur la situation épidémiologique du choléra. « C’est un rapport sur lequel beaucoup de médias ont travaillé », fait-il remarquer.

Pour vérifier cela, DataCameroon est allé sur le site d’Ocha pour savoir ce qu’il en est. Mais dans ce rapport, précisément dans la partie intitulée temps fort n°59 (novembre 2023) publié le 27 décembre 2023, on peut lire : « Plus de 140 cas de choléra et huit décès signalés dans les districts sanitaires de Buea, Tiko et Tombel depuis juillet 2023.»

Plus bas, sur la partie : « Aperçu de la situation / accès humanitaire », il est écrit : « Dans le Sud-Ouest, l’épidémie de choléra a continué d’affecter les populations avec les districts sanitaires de Buea, Tiko et Tombel signalant 142 cas de choléra et huit décès avec un taux de létalité de 5,8 pour cent, depuis juillet 2023 (Sic). »

Joint par appel téléphonique pour savoir quelle est la situation épidémiologique du cholera dans cette partie du pays, Dr Filbert Eko Eko, le délégué régional de la Santé publique pour le Sud-Ouest fait savoir qu’il n’y a pas de cas de choléra dans la région et qu’il a rédigé un communiqué qui indique cela Epidémie de choléra au Sud-Ouest. Cependant, il n’a pas mis à notre disposition ledit document qu’il affirme être en circulation sur les réseaux sociaux où il nous a renvoyé pour en prendre connaissance.

Après des recherches sur la page Facebook de la délégation régionale de la Santé, nous retrouvons le communiqué. « Le délégué régional de la Santé publique pour le Sud-Ouest, Dr Filbert Eko Eko tient à informer l’opinion publique qu’il n’y a aucun cas de choléra dans sa région de commandement depuis décembre 2023 », renseigne-il. Ce document, rédigé en anglais que nous avons traduit en français date du 9 janvier 2024.

Pour plus d’informations, le délégué demande à DataCameroon de lui faire un message Whatsapp. En réponse aux questions envoyées, Dr Filbert Eko Eko nous a fait parvenir le rapport sur la situation épidémiologique (Sitrep) du choléra pour la région du Sud-Ouest, en indiquant qu’il s’agit d’un document public, publié régulièrement quand il y a une épidémie Epidémie de choléra au Sud-Ouest.  Intitulé « cholera outbreak situation report 2023 N°06 », soit : « Rapport N°06 de situation sur l’épidémie de choléra 2023 (en français) », le document rapporte que la date d’activation, c’est-à-dire la date à laquelle le système de gestion des incidents a été activé est le18 août 2023. Tandis que le rapport a été rédigé le 31 décembre de la même année.

 

Les données de la Sitrep

A lire le tableau de la répartition des cas par zone de santé, la région du Sud-Ouest a enregistré 146 cas de choléra et 8 morts depuis la date d’activation. D’après la datavisualisation (Dataviz) sur les dates d’apparition, l’on note que le 1er cas de maladie a été notifié le 27 juillet 2023. Toutes les tentatives de DataCameroon pour avoir plus de détails sur ce graphique ont été vaines autant à la délégation régionale de la Santé pour le Sud-Ouest, qu’à la cellule de communication du ministère qui comme Dr Eko Eko, a juste envoyé le Sitrep.

Juste en dessous de la dataviz sur la répartition des cas par date d’apparition de choléra, figure celle sur la répartition des cas par semaine épidémiologique, dont le total donne bien 146. Mais impossible d’avoir les dates Epidémie de choléra au Sud-Ouest. Tout est indiqué sous forme de semaine. Pour comprendre cela, nous avons mis à contribution l’expertise du Dr. Hemes Nkwa, médecin épidémiologiste de terrain, qui nous a fourni le document sur la répartition des semaines épidémiologiques intitulé : « La Surveillance des maladies à potentiel épidémique, affections prioritaires et autres évènements de Santé Publique, découpage des semaines épidémiologiques pour l’année 2024 ». « Tu peux t’en inspirer, ce n’est pas très différent. Semaine 1, c’est la première semaine de janvier, ainsi de suite », renseigne Dr Nkwa.

Après lecture du document, nous constatons que les semaines restent les mêmes et que seul le jour et l’année change. Du coup, la semaine 30 qui correspond à celle où l’on a notifié le 1er cas de choléra, répond à la période allant du 22 au 28 juillet 2023. Tandis que la semaine 46 où l’on a notifié les derniers cas de choléra (03), correspond à la semaine qui va du 11 au 17 novembre de la même année. Après quoi, le choléra n’a plus été enregistré dans cette zone, jusqu’à la rédaction de l’article paru dans le journal Emergence.

 

Epidémie de choléra au Sud-Ouest D’où viennent les 142 cas d’Ocha ?

Bibiane Mouangue, Head of Public information unit à Ocha que nous avons joint par appel téléphonique, pour savoir d’où leur vient ce chiffre 142, demande de lui faire un mail. Après réception le jeudi 1er février 2023, elle écrit : « Votre demande a bien été envoyée au responsable du Cluster santé dans le NW et le SW. Je vous reviens aussitôt que j’ai son feedback. (NW et SW sont les abréviations en anglaise des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest Cameroun NDLR) ».

Seulement, jusqu’au jour de la publication de cet article de vérification, DataCameroon n’a reçu aucune réponse. Les appels téléphoniques en vue de relancer Ocha n’ont pas abouti. Cet article sera mis à jour pour inclure les éventuelles précisions d’Ocha que nous recevrons.

En conclusion, l’information selon laquelle la région du Sud-Ouest au Cameroun a enregistré 142 cas de choléra en un mois n’est pas exacte. D’après le rapport de situation n°59 (novembre 2023) d’Ocha du Cameroun, dans les régions du Nord-Ouest et Sud-Ouest qui est la source du journal Emergence qui a publié cette nouvelle, il est dit que ces cas ont été signalés depuis juillet 2023 Epidémie de choléra au Sud-Ouest. Alors que le rapport de situation épidémiologique (Sitrep) de la délégation régionale de la Santé publique pour le Sud-Ouest fait savoir que 146 cas de choléra ont été enregistrés entre juillet et novembre 2023.

Michèle EBONGUE